Elfee

La magie t'attend...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes

Aller en bas 
AuteurMessage
Edwïge Lyn
    Little Sweet
    Fairy

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 23
Localisation : Ici... BOUH :D #SBAFF#

Feuille de personnage
Espèce: Fée
Infos: 200 années, ♀
Relations:

MessageSujet: Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes   Mar 6 Avr - 12:23


    Edwïge ne savait pas vraiment comment elle en était arrivée là, marchant dans cinquante centimètres de boues, prenant quasiment deux minutes pour faire un mètre et étranglée par la désagréable odeur qui s'échappait des flaques autour d'elle. Sa promenade matinale avait pourtant bien commencée : elle était paisiblement partie de l'Ile des Origines, puis avait longée le Lac Kardosin et au bout d'une bonne heure, c'était retrouvée nez à nez avec ses belles fleurs multicolores. Elle s'en était approchée, naïvement et alors qu'elle s'était penchée pour respirer l'une des plante, des pétales c'était écartés pour laisser place à de grandes mâchoires, en s'effrayant, la petite fée avait reculée de quelques pas et avait atterrie en plein cœur de ce qui ne pouvait être que le marais de Falentusi.

    D'habitude, elle aimait visiter de nouveaux horizons, mais de ses horizons là, qui dégageaient une odeur de rat mort, elle s'en serait bien passée. Ici, les arbres semblaient avoir tous aux bouts des branches de longues griffes tranchantes et au lieux de s'élever vers le ciel, ils pendaient tous lâchement vers le sol, comme si un lourd poids les obligeait à se faire le plus menaçant et le plus petit possible, empêchant le soleil de passer correctement, rendant l'atmosphère d'autant plus humide. Des roseaux qui semblaient morts se dressaient de temps à autres près des rivages envahis par les plantes sombres. Et là où il n'y avait pas d'eau, il y avait cette étrange mousse verte qui se cessait de produire des bulles qui explosaient dans un claquement désagréable. Edwïge aurait voulut s'envoler, mais elle avait peur de coincer ses ailes dans les branches, alors elle continuait à avancer péniblement, cherchant la sortie qui lui permettrait de retrouver la clarté du jour et la douceur du vent.
    La petite fée n'avait pas peur, c'était juste que l'air était trop étouffant pour elle... Bon il fallait dire qu'elle était aussi un peu inquiète de ce qui pourrait se trouver ici, mais pour l'instant, elle essayait de ne pas y penser...

    Au détour d'un virage, elle aperçut un petit ilot occupé par un seul arbre. Elle essaya d'accélérer le pas ( ce qui ne fut pas facile ) et vint à bout des huit mètres qui les séparaient après un bon quart d'heure. Elle y grimpa difficilement, soulagée de n'être au moins pas tombée sur des sables mouvants. Edwïge se leva et tenta de se nettoyer un peu avec un roseau qu'elle arracha, elle était sale, mais au moins pour l'instant, elle était hors de l'eau gadouilleuse et opaque. Elle était entrain de s'acharner à frotter le roseau contre le bas de sa robe à capuchon, quand soudain, elle releva la tête. Elle regardait de tout les côtés... Ne venait-elle pas d'entendre quelques chose? Comme le craquement d'une branche? Ou était-ce son imagination?
    La fée pris son roseau à deux mains et le tendis devant elle comme une épée.


    - Qui est là?

    Ses jambes étaient bien plantés dans le sol, elle était tournée vers la direction dans laquelle elle avait cru entendre quelques chose. Immobile, elle scrutait les alentours, ne se sentant pas du tout idiote avec son arme de choix, persuadée que si un monstre gluant se pointait, elle le vaincrait grâce à la force de ses petits bras et de son bout de plante. D'accord, elle savait manier l'épée et les flêches, mais là, il ne fallait pas exagérer...


Dernière édition par Edwïge Lyn le Jeu 15 Avr - 6:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane Eledhwen
FÉE
Attention, je mords

FÉEAttention, je mords
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 23
Localisation : Quelque part, dans un grand bâtiment blanc plein de fous...

Feuille de personnage
Espèce: Fée
Infos: F - Voyageuse diplomatique
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes   Lun 12 Avr - 15:33

[Heu, Edwïge, pas sûr qu'il y ait des jeans, vu que c'est un rpg plutôt médiéval xD Et tu peux avoir une épée, mais tu restes quand même une fée, hein, pas trop bagarreuse quand même Wink ]

    Ariane avait quitté ses compagnons de voyage de puis quelques jours déjà. Va'la, la protectrice violette au caractère bien trempé, L, le prince impassible et un peu têtu, et Alec, le protecteur pas funambule. Elle les avait laissés à Drakistan pour une mission qu'ils devaient organiser. L'attaque d'un camp barbare, apparemment.
    Elle avait remonté le fleuve Bruin après sa décrue, jusqu'à l'Immense Arbre Vétuste Dieu des Fées de la Forêt. Là, elle avait rendu visite à la Grande Sage Doyenne des Fées de la Forêt. Avec l'hiver violent que le continent avait subi, plusieurs petites Fées étaient tombées malade, et il manquait de remèdes. La Grande Doyenne s'en inquiétait, elle avait reçu des commandes de tous les regroupements de Fées. Toutes les personnes disponibles s'occupaient donc des malades, de la concoction de remèdes ou de la recherche des différents ingrédients. Il en manquait quelques uns pourtant, qu'on ne trouvait que dans le Sud-Est du continent. Certains en bordure du désert et d'autres, pire encore, dans les marais de Falentusi. Pas le genre d'endroit rêver pour passer ses vacances, par exemple.
    C'était sur Ariane que la tâche était retombée. Toujours au mauvais endroit au mauvais moment. Mais pour le bien des Fées, et surtout des plus jeunes, avenir du peuple, il le fallait. Elle avait reprit ses affaires, des provisions fraîches et troqué ses vêtements elfiques contre une tenue plus traditionnelle. Elle avait toutefois gardé sa cape.
    Le chemin fut assez court. Jusqu'au Village de la Rivière, la forêt occupait tout le terrain. Puis elle remonta un fleuve secondaire qui passait aux abords du lac Kardösia. Elle était certes au Sud de ce court d'eau, mais elle s'inquiétait tout de même de rencontrer un Kataroc. Tout se passa bien. Avec ses ailes, elle discerna rapidement les marais de Falentusi, à l'horizon. Elle y parvint au zénith.
    La suite fut plus éprouvante. L'odeur que dégageait le marais était insupportable. Ariane ne connaissait ce lieu que de réputation, et celle-ci était bien en-dessous de la réalité. La Fée renonça à utiliser ses ailes, trop fragiles depuis le coup qu'elles avaient reçu à l'auberge. L'auberge... Ce souvenir était encore désagréable. elle continua d'avancer.
    Les marais étaient peu profonds, la boue lui arrivait mi-cuisse et ralentissait sa progression. Chaque mètre parcouru était un miracle. Devant le spectacle dégoûtant de cette fange puante, entre le vert et le brun, Ariane préféra lever les yeux.
    Des arbres morts - ou étaient-ils encore vivants ? -, sans feuilles et aux branches tortueuses, tressaient comme une prison sur le ciel. Seule une espèce maligne y vivait convenablement, élançant ses racines vers le soleil et ses lianes vers les pauvres visiteurs. Des fourrés aussi, beaucoup de fourrés, poussaient autour des arbres, comme une protection efficace à l'envahisseur. Mais ici, il ne devait pas y en avoir beaucoup, des envahisseurs. Des fleurs enfin, que Ariane voyait parfois au détour d'un chemin, grandissaient dans les endroits libres. Certaines étaient très belles, mais elle n'osa s'en approcher : généralement, il s'agissait de plantes carnivores.
    Ariane se rappela que ce lieu était aussi connu pour ses sables mouvants. Soudain angoissées, elle baissa les yeux et se reconcentra sur ses pieds. Enfin, pas vraiment sur ses pieds, puisqu'ils étaient enterrés à quelques centimètres en-dessous du niveau de la boue. D'ailleurs, elle sentait une texture étrange sous elle, mais elle ne devait pas s'en préoccuper, pareillement pour les bêtes sauvages. Oooh non. Pas du tout. Pas qu'elle soit pusillanime, mais les bêtes dans ce genre d'endroit, ça ne pardonnait pas.
    Un bruissement lui fit tourner la tête. Elle ouvrit la bouche pour parler, mais préféra se taire. Elle accéléra le pas, pour autant qu'on puisse dire qu'une telle chose était possible. Une voix retentit soudain :

    "Qui est là ?"

    Ariane se glaça. La voix était féminine, le ton ne paraissait pas menaçant. La Fée se détendit et calma ses ailes qui bruissaient doucement dans son dos. Elle s'avança un peu plus. Sur un petit îlot, pas très loin, une autre Fée rousse se tenait en position de combat, un roseau à la main. Ariane lui fit signe de la main.

    "Eh oh, je suis là !"

    Pour ne pas en rester là, la Fée brune continua :

    "Je m'appelle Ariane Eledhwen, du Village de la Rivière. Et toi ?"

    Ariane continuait à avancer. Soudain, elle mit le pied dans un sable mouvant. Un cri jaillit de sa poitrine. Heureusement pour elle, un arbre se trouvait à proximité et elle l'accrocha. Elle contourna ensuite les sables, ce qui lui prit plusieurs minutes, et arriva à l'îlot. Elle grimpa dessus en reprenant son souffle.

    "Désolée. Que viens-tu faire dans un lieu aussi hostile ?"

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Pour un monde meilleur, votez Martthouse !! (nan je plaisante y a pas d'élections xD)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwïge Lyn
    Little Sweet
    Fairy

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 23
Localisation : Ici... BOUH :D #SBAFF#

Feuille de personnage
Espèce: Fée
Infos: 200 années, ♀
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes   Jeu 15 Avr - 7:38

[ Quel niveau RP ! Je vais mettre des années à répondre >.< J'ai changée pour le jean ( J'avais oubliée ) et non je me bagarre pas trop ^^" ]

    Edwïge avait souvent été confronté à des monstres depuis sa naissance, elle en avait combattue énormément et n'était pas toujours ressortie en un seul morceau de ses combats. A vrai dire, fut un temps où elle aimait bien provoquer le danger, parfois même trop, à présent, elle c'était un peu calmée... Mais à peine ! On aurait presque put dire que la petite fée adorait ce faire peur. Elle avait donc combattue sur plusieurs terrains, mais jamais bien différents et toujours proches de chez elle, c'est vrai qu'il n'y a pas si longtemps, Edwïge avait interdiction de se balader hors des terres des fées, pourtant elle le faisait aussi souvent que possible, désobéissant à Maya, sa tutrice, cependant elle n'avait jamais eut l'occasion d'aller bien loin, il faut dire que Maya gardait toujours un œil sur elle... et la tutrice avait bien raison.
    Mais maintenant que Maya était morte, qui pour surveiller la jeune fée? Qui pour lui interdire de partir loin de ses Terres natales et du puissant Arbre Vétuste Dieu des Fées de la Forêt? Personne, alors Edwïge faisait ce qu'elle voulait, franchissant tout les interdits qui n'étaient plus, désobéissant aux règles que plus jamais on ne pourrait lui rappeler. Mais aujourd'hui, peut-être qu'elle aurait eut besoin de quelqu'un, quelqu'un pour lui dire qu'il ne fallait pas qu'elle vienne ici, qu'elle ne devrait pas s'approcher de ses si jolies fleurs. Enfin... Il était un peu trop tard pour regretter, à présent, s'il y avait un monstre à combattre ici, elle le ferait, même si jamais Edwïge n'avait combattue dans un marais. Elle se tournait dans tout les sens, à la recherche de quel qu'on que bestiole qu'elle aurait dérangé et qui maintenant, voudrait faire de la fée son déjeuner... Soit dit en passant, il n'y avait pas grand chose à manger chez Edwïge et on ferait avec elle sûrement qu'une maigre entrée, enfin de toute façon, elle ne comptait pas se laisser faire comme ça !
    Après quelques seconde, elle se concentra un peu, respira un grand coup, pris son roseau dans la main gauche ( on sait jamais ) et chercha dans ses poches autre chose pour se défendre, mais ne trouva malheureusement rien.Comment avait-elle put partir à l'aventure sans arme convenable? La petite fée était décidément trop tête en l'air, en tout cas, sa lui servirait de leçon... peut-être.
    Après son appelle, il n'y eut toujours rien, plus un seul bruit, et autour d'elle, toujours ces arbres sombres et frêles, cette boue visqueuse et cette mousse qui semblait avoir arrêter de faire claquer ses bulles dégoûtantes. Quelle horreur allait bien pouvoir surgir de cet horrible endroit? Soudain, alors que la fée avait tant redouté voir apparaitre un de ses "Kataroc", ce fut une jeune fée brune qui l'interpella.


    "Eh oh, je suis là !"


    D'abord, Edwïge s'effraya et faillit glisser de son ilot, elle ne c'était pas attendue à ce que quelqu'un lui réponde. D'un autre côté, elle était tellement soulagée que ce soit une fille de la même race qu'elle qui soit là qu'elle n'en croyait pas ses yeux. Doucement, la fée baissa son "arme".


    "Je m'appelle Ariane Eledhwen, du Village de la Rivière. Et toi ?"


    La fée avançait doucement vers Edwïge, elle semblait confiante et c'était même présentée, notre jeune rousse laissa alors définitivement tomber sa branche de roseau.


    - Enchantée, je suis Edwïge Lyn, j'habite le Village des Champignons.


    Elle tenta un sourire, scrutant le visage de la jeune femme pour savoir si elle ne la connaissait pas, mais elle ne lui revenait pas en mémoire, c'était peut-être la première fois qu'elles se croisaient, après tout, Edwïge ne connaissait pas toutes les fées des environs.
    Tout à coup, l'autre fée poussa un cri aigu : elle s'enfonçait dans le sable ! Edwïge eut à peine le temps de bondir en avant que déjà, la dénommée Ariane c'était accrochée à une branche d'arbre, elle sortit des sables mouvants sans trop de difficulté, cependant elle entrepris de les contourner, la rousse n'osait quant à elle plus bouger, comme fixée à son bout de terre, se demandant comment avec sa malchance elle avait réussit à atteindre l'ilot sans mettre le pied dans un de ses truc.
    Quand la jolie brune arriva près d'elle, Edwïge lui tendit la main pour l'aider à monter sur la terre et elle constata qu'elles étaient toutes deux dans le même état, épuisées et pleines de boue !


    "Désolée. Que viens-tu faire dans un lieu aussi hostile ?"


    Zut ! Ariane venait de devancer sa question et Edwïge faillit la lui renvoyer immédiatement, mais c'était un peu malpoli, alors elle se ravisa et remarqua par la même occasion que la fée avait tout de suite commencé à la tutoyer, ce qui au lieux de la contrarier, la mis d'autant plus en confiance
    .

    - En réalité, je me promenais dans les alentours et à la suite de plusieurs évènements, je me suis retrouvée ici et... je crois que je me suis un peu perdue... Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane Eledhwen
FÉE
Attention, je mords

FÉEAttention, je mords
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 23
Localisation : Quelque part, dans un grand bâtiment blanc plein de fous...

Feuille de personnage
Espèce: Fée
Infos: F - Voyageuse diplomatique
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes   Ven 16 Avr - 9:55

[Merci, mais tu te débrouilles pas mal non plus niveau rp Wink ]

    Tandis qu'Ariane avançait dans la boue, la Fée rousse s'était présentée :

    "Enchantée, je suis Edwïge Lyn, j'habite le Village des Champignons."

    Elle avait baissé son arme devant sa camarade, et Ariane avait sourit. Le Village des Champignons ! Elle-même était originaire de ce village, mais ne se rappelait pas d'une Fée de ce nom. Il faut avouer que la jeune femme ne se mêlait pas trop aux autres durant sont enfance...
    Après l'épisode du sable mouvant, elle contourna le piège mortel et s'approcha de l'îlot. La dénommée Edwïge lui tendit la main pour l'aider à sortir de ce bourbier, ce qu'elle accepta avec joie. Elle dévisagea discrètement son interlocutrice : assez petite, rousse aux yeux verts, d'un âge équivalent à celui de sa sœur Dinath, elle avait l'air tout à fait aimable. Comme elle, elle était couverte de fange pestilentielle.

    "Désolée. Que viens-tu faire dans un lieu aussi hostile ?"

    Edwïge parut gênée un instant, mais pas plus. Aussitôt mise en confiance par l'allure honnête de d'Ariane, elle répondit avec un grand sourire :

    "En réalité, je me promenais dans les alentours et à la suite de plusieurs évènements, je me suis retrouvée ici et... je crois que je me suis un peu perdue... Et toi ?"

    Ariane faillit éclater de rire devant la mine penaude de l'autre Fée, mais se retint. Ce n'était pas une attitude très convenable, il fallait l'avouer... Elle décida de révéler la véritable raison de son voyage. Entre Fées, elle pouvaient se faire confiance. Elle fit tout de même remarquer :

    "Les alentours du Village des Champignons ? Tu t'es sacrément perdue, alors... Moi, je viens en mission de la part de la Grande Sage Doyenne des Fées de la Forêt. Je dois rechercher différentes plantes médicinales pour guérir les jeunes Fées de l'épidémie qui les touche. Certaines devraient se trouver dans ce coin."

    Ariane balaya les environs du regard. Aucun végétal ne ressemblait à ceux qu'elle devait ramener, ce qui était pourtant assez urgent. Et elle n'avait vraiment aucune envie de rester dans cet endroit morbide et inquiétant. Enfin maintenant qu'elles étaient deux, c'était plus rassurant... Elle sortit un torchon de son sac et essuya grossièrement ses vêtements boueux. Puis son attention revint se porter sur Edwïge.

    "Tu es déjà venue ici ? Je ne connais pas très bien les bêtes qui vivent dans le marais, ni les plantes d'ailleurs. Ma spécialité, ce serait plutôt le Nord et l'Est."

    Un bruissement lui parvint aux oreilles, et Ariane se retourna d'un bond. Ce n'était qu'une... chauve souris. Ou du moins quelque chose qui y ressemblait. La Fée calma les battements de son cœur et sourit à nouveau.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Pour un monde meilleur, votez Martthouse !! (nan je plaisante y a pas d'élections xD)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwïge Lyn
    Little Sweet
    Fairy

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 23
Localisation : Ici... BOUH :D #SBAFF#

Feuille de personnage
Espèce: Fée
Infos: 200 années, ♀
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes   Sam 17 Avr - 7:27

[ Merci, je m'applique ^^ ]


    D'abord, sa gentillesse et sa confiance en Edwïge la surprirent un peu, puis la jeune rousse se rappela qu'entre fées, c'était normal de se faire confiance après tout... Il n'y avait que des monstres et des elfes qu'il fallait ce méfier, c'était ce qu'on lui avait toujours dit. Ceci dit, sa n'empêchait pas le fait qu'elle avait autant envie de croisé un monstre qu'un elfe ! Sa curiosité la perdrait, c'était ce que lui disait souvent Maya, mais bien sur, Edwïge n'y faisait pas attention. Les interdits... c'était tellement intrigant, sa semblait tellement amusant, qu'une petite fée aussi naïve qu'elle ne pouvait évidement pas résister à la tentation. Cependant, elle se rendait bien compte que ce n'était pas dans ces marais qu'elle pourrait avoir la chance d'observer un elfe... mais un monstre peut-être... Et dire qu'elle ne se posait même pas la question de savoir si elle tiendrais une minute face à ses Katarocs, était-elle aveuglée au point de ne pas se rendre compte du danger qu'elle courait à visiter des terres inconnues et sans armes en plus? Probablement pas... Ou bien elle s'en fichait. Enfin, elle avait réussit à tenir 200 ans en faisant des bêtises, c'était bon signe, peut-être était elle moins inconsciente qu'il n'y parait !

    "Les alentours du Village des Champignons ? Tu t'es sacrément perdue, alors..."


    Elle éclata d'un petit rire cristallin.

    - Non, pas les alentours du Village, ces alentours là, du marais. J'étais à l'extérieur, et je suis entrée sans faire exprès... A causes... de fleurs.


    Elle fini sa phrase un peu honteuse, à moitié entrain de chuchoter. C'était un peu bête de s'être perdue à cause de simples petites fleurs, mais elle n'y pouvait rien, sa curiosité avait encore frappée et elle lui avait donné une nouvelle leçon.
    Soudain, à nouveau plongée dans ses pensés Edwïge se demanda si par hasard Ariane avait déjà croisé un elfe, elle faillit lui poser la question, mais se souvint bien vite que certaines fées haïssaient les elfes... Il valait peut-être mieux ne pas demander.


    "Moi, je viens en mission de la part de la Grande Sage Doyenne des Fées de la Forêt. Je dois rechercher différentes plantes médicinales pour guérir les jeunes Fées de l'épidémie qui les touche. Certaines devraient se trouver dans ce coin."


    La petite fée rousse la regarda un peu impressionnée. Et dire qu'elle n'était même pas au courant qu'il y avait une épidémie. Son sourire avait disparut de son visage et elle fronça les sourcils. Avec cette conversation, elle en venait même à oublier qu'elle était perdue dans des marais infestés de créatures démoniaques, plantée sur un ilot.


    - Une épidémie? Je n'en est pas entendue parler pourtant...


    La fée brune sortie un chiffon de sa poche et s'en servit pour s'essuyer les vêtements... Ou tout du moins ce qui était encore possible d'essuyer car la boue avait déjà séchée par endroits.


    "Tu es déjà venue ici ? Je ne connais pas très bien les bêtes qui vivent dans le marais, ni les plantes d'ailleurs. Ma spécialité, ce serait plutôt le Nord et l'Est."


    - ... En faite, c'est une des première fois que je vais si loin de chez moi. Et c'est la première fois que je vois les marais en chair et en... enfin en boue et en humidité ! La seule chose que je peux te dire c'est qu'il y a des plantes carnivores.


    Elle baissa la tête, désolée de ne pas pouvoir aider plus Ariane qui était pourtant en mission de grande importance. Edwïge s'en voulait de savoir si peu de choses. Tout à coup, un bruit suspect se fit entendre et elle s'effraya alors que Ariane se tournait vers la source du bruit qui semblait n'être qu'un sorte de volatile proche de la chauve-souris. La fée brune se retourna à nouveau et sourit, alors que la petite rousse garda le regard fixé à la bête jusqu'à ce que celle -ci disparaisse entre les branches sombres, on était jamais assez prudent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane Eledhwen
FÉE
Attention, je mords

FÉEAttention, je mords
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 23
Localisation : Quelque part, dans un grand bâtiment blanc plein de fous...

Feuille de personnage
Espèce: Fée
Infos: F - Voyageuse diplomatique
Relations:

MessageSujet: Re: Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes   Jeu 29 Avr - 19:53

[Désolée de mon retard, j'ai été plutôt occupée ces derniers temps ^^']

    "Les alentours du Village des Champignons ? Tu t'es sacrément perdue, alors..."

    Edwïge éclata d'un rire franc, et Ariane fut bien vite gagnée par son enjouement.

    "Non, pas les alentours du Village, ces alentours-là, du marais. J'étais à l'extérieur, et je suis entrée sans faire exprès... A cause... de fleurs."

    La petite Fée rousse parut embarrassée de s'être retrouvée dans un bousier pareil, et Ariane sourit tendrement. Elle aussi, elle était plutôt maladroite. Elle en avait fait de belles, des bêtises ! Quasiment tous les jours de sa courte vie...
    Elle expliqua ensuite la raison qui la poussait à venir en ces terres reculées.

    "Moi, je viens en mission de la part de la Grande Sage Doyenne des Fées de la Forêt. Je dois rechercher différentes plantes médicinales pour guérir les jeunes Fées de l'épidémie qui les touche. Certaines devraient se trouver dans ce coin."

    Edwïge ouvrit de grands yeux ronds, visiblement étonnée.

    "Une épidémie ? Je n'en ai pas entendu parler pourtant..."

    Devant l'air honteux et presque paniqué de son interlocutrice, Ariane intervint, tout en essuyant ses habits fangeux :

    "Non, non, j'exagère peut-être un peu... C'est une épidémie, mais elle n'est pas si grave qu'elle n'y parait. Beaucoup de féeliotes sont malades à cause de l'hiver rude et doivent rester allongées, mais elles se rétabliront rapidement si nous leur prodiguons les bons soins. A vrai dire, si je n'étais pas par hasard passée par chez la Grande Sage Doyenne, je ne le saurais pas non plus..."

    Puis pour engager la conversation sur des terrains moins gênant, elle poursuivit :

    "Tu es déjà venue ici ? Je ne connais pas très bien les bêtes qui vivent dans le marais, ni les plantes d'ailleurs. Ma spécialité, ce serait plutôt le Nord et l'Est.

    - ... En fait, c'est une des première fois que je vais si loin de chez moi. Et c'est la première fois que je vois les marais en chair et en... enfin en boue et en humidité ! La seule chose que je peux te dire c'est qu'il y a des plantes carnivores."

    Edwïge baissa la tête, honteuse, et avant que Ariane n'ait pu répondre quoi que ce soit, l'épisode de la chauve-souris les fit frissonner. La Fée rousse suivit la bête volante des yeux jusqu'à ce que celle-ci disparaisse...
    Ariane étudia plus attentivement son interlocutrice. Cette dernière avait l'air prudente et avisée, presque une guerrière elfe. En effet, si son caractère innocent et jovial rappelait incontestablement celui d'une fée, son attitude tendue était semblable aux réactions qu'Ariane avait pu observer chez l'elfe violette Va'la M'angil. Après tout, peut-être qu'Edwïge s'entraînait au combat ? Pourquoi une fée ne le pourrait-elle pas ? Elle-même avait parfois désiré connaître l'art de la guerre, pour paraître plus forte ou simplement pour se protéger, et elle comprenait que quelqu'un d'autre en pense autant. Dans un monde où les elfes domineraient peut-être bientôt, et où ils pullulaient déjà, mieux valait se méfier...
    Elle sourit.

    "Bon, tant pis, je me débrouillerais. Ces plantes ne doivent pas être si difficiles que ça à trouver... Et puis, qui sait, peut-être aura-t-on la chance de rencontrer un spécialiste de la flore des marais ? Ariane éclata de nouveau de rire. Si tu ne fais rien d'autre, ça te dirait de m'accompagner ? A deux, on trouvera sûrement plus rapidement ce qu'il me faut. On pourra aussi rentrer ensemble vers la Forêt, si tu veux."

    Ariane jetait de fréquents regards obliques vers les alentours, pour s'assurer que rien ni personne ne viendrait les attaquer. Elle devenait peut-être paranoïaque, mais en terrains inconnus, mieux valait s'abstenir de tout relâchement. Dans ces lieux hostiles, malgré l'absence heureuse des féroces Katarocs, les bêtes carnivores étaient certainement plus nombreuses qu'on ne le présageait. Et puis, comme l'avait si bien fait remarqué Edwïge, ici, même les plantes étaient carnivores...
    Elle se retourna.


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Pour un monde meilleur, votez Martthouse !! (nan je plaisante y a pas d'élections xD)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au milieu d'odeurs nauséabondes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odeurs nauséabondes [PV : Harry Potter]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» gauche, droite, milieu.......
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» Le nom des armes en Terre du Milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elfee :: Lwokhonën :: Les Régions Sauvages :: Le Marais de Falentusi-
Sauter vers: